Comment ça marche un VAE

Bien qu’ils ressemblent aux vélos traditionnels, les VAE disposent en sus d’un dispositif qui permet de garantir une vitesse moyenne, quel que soit le relief abordé par le cycliste via une assistance électrique.

Ce dispositif se décompose en plusieurs parties : capteurs, contrôleur, moteur et batteries.

Les capteurs ont pour fonction de détecter la nature du pédalage (fréquence, effort exercé, freinage, accélération etc.).

Le contrôleur permet d’intégrer les paramètres du profil de l’utilisateur. Il contrôle de ce fait la quantité d’énergie transmise par la batterie au moteur en tenant compte des informations recensées par les capteurs.

Le moteur électrique peut être situé dans la roue avant, la roue arrière ou dans le pédalier.

La batterie, amovible ou non, fournit l’énergie à même d’alimenter le moteur.

L'autonomie d'un vélo électrique, plus ou moins importante, dépend de la technologie adoptée. La batterie se recharge via alimentation par secteur.

Un indicateur qui permet à l’utilisateur de connaître le niveau d’énergie contenue dans la batterie.